Réussir et devenir riche grâce à l’immobilier : trois hommes de renom l’ont vécu

Sommaire

Qui ne voudrait pas être riche ? Rares sont les personnes n’ayant pas cette ambition, quand bien même nous avons tous besoin d’argent. Faire fortune est une expression subjective, chacun ayant sa propre définition : car la richesse pour l’un n’en est pas forcément une pour l’autre.

Mais un point où tous sont d’accord, c’est que l’immobilier constitue une richesse, et donc un moyen à la fois pour gagner de l’argent et aussi pour faire fortune. On parle alors de fortune dans l’immobilier lorsque les investissements effectués par l’acquisition de biens immobiliers conduisent à un surplus d’argent considérable. Voici le témoignage de 3 hommes qui en ont fait l’expérience.

 

Est-il facile de faire fortune dans l’immobilier ?

 

L’immobilier est de plus en plus reconnu comme une valeur sûre et un bon moyen pour gagner de l’argent. Certes au début, même la plus petite maison que nous avons en tête requiert d’engager une somme non négligeable. Effectivement, faire construire une maison nécessite des ressources financières, au même titre que l’achat d’un appartement ou d’un pavillon déjà construit. Leur valeur dépend de leur emplacement, de leur ancienneté, ou encore de leur style. Cependant, puisqu’il s’agit d’un grand investissement, on est en droit d’en attendre à une grande rentabilité. Ainsi, en osant et en prenant les bonnes décisions quand à l’utilisation que nous faisons de nos investissements, faire fortune dans l’immobilier est assuré. Trois hommes puissants, que vous verrez vers la fin de cet article, en témoignent.

 

Comment faire pour débuter ?

Adopter un moral de fer

Tout commence dans la tête. Si vous pensez que vous n’avez pas les moyens nécessaires pour investir, ou que vous perdez dès le début tout espoir de réussir, changez de mentalité. L’immobilier n’exige pas que vous soyez riches ou que vous ayez plein de diplômes, il exige un état d’esprit qui dépasse les barrières psychologiques mais aussi un état d’esprit qui est prêt à faire des efforts et des sacrifices afin d’atteindre ses objectifs.

 

Définir un objectif et la stratégie que vous voulez adapter

 

Travailler sans objectif c’est est comme avancer sans lumière. Même si vous débutez dans ce secteur, il est essentiel de définir des objectifs réalistes et de les mettre par écrit. Demandez-vous quel genre de patrimoine vous voudriez acquérir et faites une estimation de ce que vous pourriez y gagner par mois, par exemple.  Vous pouvez investir dans la location nue ou meublée, classique ou saisonnière, de courte ou de longue durée ; dans le crowdfunding immobilier, ou encore dans les parkings, les petits locaux ou les mobil home. N’ayez pas peur de viser haut car plus l’immobilier a de la valeur, plus il vous rapportera après. Si besoin, des formations existent pur vous aider à les définir.

 

Choisir le bon moment

 

L’âge n’est pas un obstacle pour investir dans l’immobilier. Etre jeune peut être un avantage puisque cela permet de jouir pendant un long moment des loyers de vos acquisitions. Pour commencer, les loyers rembourseront simplement l’argent que vous aurez investi, avec un petit surplus. Mais une fois tout remboursé, viendra le moment où tout sera à vous et où vous commencerez à vraiment vous enrichir.

 

Acheter son premier bien immobilier

 

Choisir le bien selon ses objectifs et son capital

Une fois que vous aurez décidé du type de bien dans lequel vous souhaitez investir, vous ne pourrez faire l’impasse d’étudier le marché. Car le choix du bien se fera selon son emplacement et sa rentabilité, mais également selon votre capital. Comparez-en plusieurs et ne vous précipitez pas pour éviter de vous faire arnaquer. Et une fois que vous serez fixé sur un ou deux biens, attaquez-vous aux finances.

Faire un prêt

Il est possible que vous n’ayez pas le capital suffisant pour réaliser vos projets. Mais cela ne doit pas être un obstacle. Après avoir estimé ce que vous avez entre les mains et le montant dont vous avez besoin, présentez-vous à la banque. Demandez un prêt immobilier en avançant les bons arguments et en exposant clairement vos objectifs, notamment financiers. Des hommes, qui n’avaient rien au départ, ont pu devenir riches grâce à l’immobilier. Osez rêver et faites tous vos efforts pour y parvenir.

 

3 investisseurs qui ont fait fortune dans l’immobilier

 

Gilles Grimm

Ce multimillionnaire est né dans une famille de classe moyenne. Il n’a pas fait d’études supérieures et n’a pas d’héritage. Il travailla comme pompier à Paris durant 15 ans et comme gardien de parking. Malgré tout, il a quand même fait le choix de commencer à investir dans de petites surfaces immobilières, qu’il a développées petit à petit. Ses efforts et sa patience lui ont permis d’obtenir un patrimoine de plus de 500 biens. Il encourage donc tout le monde, quelle que soit sa situation financière, à se lancer. Car si lui a pu le faire, pourquoi pas les autres ? Il affirme que sa réussite se base sur trois principes : « Il faut prendre le meilleur et l’améliorer. Prendre d’abord, réfléchir ensuite. Et le pas cher coûte très cher ». Pour vous aider à faire le pas, il propose des formations et des vidéos sur sa chaine Youtube.

 

Ricardo Revi

Une autre histoire très inspirante est celle de Ricardo Revi. Parti de rien, il fit des économies de  5 000$ grâce à de petits boulots qui lui ont permis d’acheter un duplex de 100 000$. Il a pu négocier un prêt à la banque grâce à quelques stratégies. Il a connu des hauts et des bas qui ne l’ont pas empêché de continuer à acquérir de nouveaux patrimoines. Sa technique : réinvestir les profits qu’il a en main dans une nouvelle acquisition de biens. A savoir un duplex, un triplex, un bien de 4 logements, puis 5 logements, puis 7 et à la fin un investissement dans 8 logements. A 26 ans, ses propriétés sont estimées à 4 millions de dollar ou 1.3 million en valeur nette.

 

Alain Travella

Ce dernier est diplômé d’HEC. Il a assuré qu’il a lui-même financé ses études par des opérations immobilières, notamment la vente d’appartements dans Paris 2ème. C’est dans le groupe Brémond qu’il débute en 1975, aujourd’hui Pierre & Vacances, se spécialisant dans les centres de loisirs. Il gravit petit à petit les échelons jusqu’au poste de directeur général. En même temps, il découvre l’entreprenariat en créant Altarea, une foncière de développement de centres commerciaux. Vers 1990 il a su profiter des tendances baissières du marché pour acquérir de plus en plus de biens. En 2004, Altaréa entre en bourse, et trois ans plus tard, Alain Travella rachète Cogedim pour étendre ses activités en matière de logements et de bureaux.  Il acquiert Cap 3000, qui s’avère être le plus ancien mais aussi l’un des plus importants centres commerciaux régionaux en France. Il contribue grandement au développement du Grand Paris. 46% du capital d’Altarea Cogedim est détenu par Alain Travella à la fin de l’année 2017. Côté sur le compartiment A de NYSE Euronext Paris, le chiffre d’affaire du groupe atteint 1940 millions d’euros et sa valeur boursière 3,3 milliard d’euros. En 2019, le magazine Forbes le classe au 31ème rang mondial des milliardaires en dollars. En 2020, sa fortune est estimée à 1,3 milliards d’euros.

Offre pré-inscriptions à la formation investissement immeuble de rapport

Nous proposons un tarif de 950 euros TTC pour la formation complète pour les 10 premiers inscrits. Cette formation immeuble de rapport sera par la suite commercialisé à 1450 euros TTC

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *