8 conseils pour acheter une maison et la louer

Sommaire

Vous vous demandez peut-être si acheter une maison destinée à la location est une bonne idée en 2021 ?

Toutes les réponses dans cet article !

1) Analyser le marché

Première étape de l’investissement immobilier : l’analyse du marché ! Consultez les sites d’annonces immobilières, cela vous donnera une idée du prix des biens sur le marché. Planifiez, ensuite, une visite pour connaître l’état du bien. Y a-t-il des travaux à prévoir ? Des défauts ?

Au bout d’un certain nombre de visites, vous commencerez à connaître le marché et à savoir si un bien est intéressant ou non.

2) Faire attention à la rentabilité locative

La rentabilité locative est le point essentiel à définir lorsque vous envisagez un achat immobilier en vue d’investir. Il est important de calculer votre taux de rentabilité. Quel pourcentage visez-vous ?

On parle en moyenne de 3 à 4% pour un investissement immobilier en location traditionnelle. Mais il est tout à fait possible d’arriver aux alentours de 10%.

La première chose à faire est de cibler des maisons pas trop chères car le rapport locatif sera plus intéressant. Pour cela, n’hésitez pas à vous tourner vers les maisons de villages ou les maisons anciennes à rénover.

Pour ce type de biens, le prix de l’immobilier est assez bas. Les loyers, eux, ne sont pas proportionnels au prix d’achat. Ils seront un petit peu moins élevés mais votre investissement de départ étant beaucoup plus bas, la rentabilité sera plus importante.

Voici d’autres conseils pour augmenter celle-ci.

3) Envisager les différents types de locations

La location saisonnière ou la location courte durée comme levier pour rentabiliser l’investissement

La location de courte durée permet d’augmenter la rentabilité locative d’un bien. Cela demande plus de gestion mais le revenu locatif sera beaucoup plus élevé. Le pourcentage pour les locations saisonnières se situe entre 10 et 15 % en moyenne.

Si vous êtes prêt à investir du temps, cela est très rentable.

4) Acheter une maison qui a plusieurs appartements et en habiter un

Investir dans un achat en vue d’en occuper une partie et d’en louer une autre, est une très bonne idée. Vous serez sur place, la gestion sera donc simplifiée. Cela vous permettra également de gagner de l’argent avec votre logement. Si vous n’avez pas beaucoup de temps pour gérer votre bien, c’est une solution très avantageuse.

5) Investir dans des lots

Pour une rentabilité plus élevée, les logements destinés aux étudiants permettent une très bonne marge. Le gros avantage est que vous avez plusieurs petites unités avec un gros revenu total. Le désavantage lié à ce type de location est que vous avez un vide locatif en juillet et en août. Destiné aux étudiants, le loyer est, en général réparti, sur les 10 mois de cours.

6) Investir dans une maison et la louer en colocation

Pour éviter ce problème, les biens destinés à la colocation sont intéressants car ils s’adressent plutôt aux jeunes actifs. Le contrat lie tous les colocataires et est réparti sur 12 mois.

Cela présente des avantages au niveau de la rentabilité et de la simplification de la gestion. La mutualisation des espaces de vie augmente fortement le revenu pour le propriétaire. Chaque locataire paie pour l’espace commun. Cet investissement est facile et rapide à mettre en place. Une maison unifamiliale avec beaucoup de chambres est idéale pour ce type de location.

7) Chercher des lots : plusieurs appartements en même temps

Chercher des lots permet de diminuer le risque financier car il est divisé par le nombre d’entités. Si un locataire quitte le logement ou ne paie pas, vous pourrez toujours compter sur les autres loyers. De plus, cela est plus intéressant car acheter en lot coûte moins cher que d’acheter des unités indépendantes.

8) Définir le profil des locataires

Ne négligez pas cet élément. Savoir à qui louer votre bien. S’il s’agit de lots, vous vous adresserez à des étudiants qui cherchent donc des petits loyers mais ne sont pas trop regardants sur la finition. Pour la colocation destinée aux jeunes actifs, le loyer peut être un peu plus élevé mais il sera préférable d’avoir au minimum une toilette et une salle de bain pour deux.

Les biens destinés à la location en logements unifamiliaux permettront de proposer des loyers plus importants avec un degré de finition moyen en rapport avec le loyer demandé. Pour les locations saisonnières, les revenus seront plus importants mais nécessiteront un plus gros investissement en temps et un niveau de confort élevé.

9) Veiller à négocier

La négociation est primordiale. Ne perdez jamais de vue que vous investissez. Vous ne pouvez donc pas vous permettre de proposer un prix trop cher. D’une part car cela nuira à votre rentabilité. Ensuite, en cas de revente, vous pourriez perdre de l’argent si vous avez acheté trop cher.

Contrairement à ce que l’on croit, les petits loyers peuvent être un très bon investissement car ils s’adressent à un public qui ne peut pas devenir propriétaire. Il y a donc une forte demande pour ces biens à petits loyers.

10) Acheter une maison comme une résidence principale et penser comme un investissement

Quel que soit le type de bien que vous achetez, vous ne pouvez jamais faire un achat “coup de cœur”. Cela conduirait inévitablement à proposer un prix trop élevé ce qui vous empêchera d’investir dans l’immobilier par la suite.

Même pour votre résidence principale, gardez toujours en tête les conseils précédents. Vous devez garder une mentalité d’investisseur surtout s’il s’agit d’un bien personnel.

11) Louer au bon prix votre maison

Dernier élément important, n’oubliez pas que si un bien ne se loue pas c’est qu’il est probablement trop cher ou que vous ne ciblez pas le bon type de locataires. Tout investissement peut être rentable si on a bien négocié au départ et si on définit un loyer adapté au profil des locataires. Vous devez donc analyser le marché locatif dans la région et en fonction du type de bien.

Vous avez maintenant toutes les cartes en main pour vous lancer dans la recherche du bien idéal qui correspondra parfaitement à votre profil d’investisseur.
Bonne recherche et à votre succès !

Offre pré-inscriptions à la formation investissement immeuble de rapport

Nous proposons un tarif de 950 euros TTC pour la formation complète pour les 10 premiers inscrits. Cette formation immeuble de rapport sera par la suite commercialisé à 1450 euros TTC

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *