Le guide de la formation CPF : tout savoir pour utiliser efficacement le site Mon Compte de Formation

Sommaire

formation CPF

Depuis janvier 2015, chaque salarié dispose d’un compte formation CPF qu’il peut gérer lui-même. Grâce à ce compte, il a la possibilité de suivre des formations professionnelles lui apportant qualification et certification complémentaires, voire nouvelles. Faisant suite au Droit Individuel à la Formation, ce nouveau dispositif est plus attrayant et plus performant.

Pour pouvoir en bénéficier, le salarié doit respecter plusieurs conditions. Toujours est-il que la formation CPF – Mon compte de formation représente la meilleure alternative pour augmenter ses compétences tout au long de sa vie active.

 

Qu’est-ce que le CPF ?

 

 

CPF est l’acronyme pour Compte Personnel de Formation. Ce dispositif européen permet à quiconque exerce un travail mais également à tout demandeur d’emploi de suivre librement la formation de son choix. Le même système gratifie le travailleur dès son intégration dans le monde professionnel jusqu’au jour où il fera valoir ses droits à la retraite.

 

Le Compte Personnel de Formation est couvert par des droits à la formation mobilisables au cours de l’exercice d’une profession. Il sécurise son titulaire et permet ainsi de maintenir son employabilité.

 

Le CPF regroupe plusieurs informations comme la date du premier emploi ouvrant droit ou le montant des droits acquis par l’employé tout le long de sa vie active. Y figure également le cumul des formations dont il a pu bénéficier pendant cette période.

Ces formations CPF ont pour premier objectif l’obtention d’une distinction ayant le niveau d’un titre professionnel ou d’un diplôme. Ses autres intérêts résident dans l’acquisition d’un bilan de compétences et aussi dans l’accompagnement à l’issue d’une VAE.

Même l’acquisition de compétences nécessaires aux missions de bénévolat en fait partie.

Il est possible de financer son permis B avec son CPF, surtout si celui-ci fait partie intégrante d’un de vos projets professionnels ou s’il contribue à la sécurisation de votre parcours. Dans ce cas, le Compte Personnel de Formation pourra financer les cours théoriques se rapportant au Code de la Route ainsi que les épreuves pratiques de conduite précédant la remise du permis de conduire. La seule condition imposée pour cela est de s’inscrire auprès d’un organisme de formation agréé et déclaré et de suivre son programme intégralement.

 

Quels sont les objectifs du CPF ?

 

Le Compte Personnel de Formation (ou CPF) a vu le jour le 1er janvier 2015. Il est devenu le substitut du Droit Individuel à la Formation (ou DIF), qui n’a pas enregistré les effets escomptés à l’époque. En effet, le DIF a suscité peu d’intérêt chez les travailleurs : il manquait d’arguments probants et restait obscur dans son fonctionnement, ses objectifs et son financement.

En outre, le fait qu’il soit rattaché au contrat de travail limitait les manœuvres possibles : au moindre changement d’emploi, les données cumulées se perdaient. Par ailleurs, les formations étaient proposées par l’employeur et n’étaient pas toujours en adéquation avec les attentes ou objectifs des salariés.

Véritable levier de promotion des formations professionnelles, le CPF en revanche, cherche à avantager tout individu souhaitant booster son employabilité sur le long terme. Ses promoteurs visent spécialement les salariés moins qualifiés et pour lesquels les formations qualifiantes s’avèrent nécessaires. Ainsi, ils n’hésitent pas à faciliter le financement de celles-ci grâce à l’établissement d’un accord entre plusieurs acteurs. Au terme de plusieurs négociations, le gouvernement a pu trouver une entente pour faciliter l’accès, par le salarié, à diverses solutions appuyant l’auto-financement de ses formations.

Il convient également de noter que la mise en place du CPF a favorisé une stabilité et une sérénité sur le marché de la formation. Si, auparavant, le droit de l’employé d’accéder à une formation faisait l’objet de nombreuses critiques, à cause des inégalités engendrées et des questions de financement élevé, il est présentement vu d’un œil différent. Ce qui a permis d’instaurer un système de régulation en vue d’une égalité et d’une performance.

 

Qui peut bénéficier du CPF ?

 

Toute personne âgée de 16 ans et plus, présente sur le marché du travail dispose d’un compte de formation et peut décider de suivre une Formation CPF – Mon compte de formation. Le salarié, le fonctionnaire ou encore le travailleur indépendant sont également bénéficier d’un compte CPF jusqu’à l’âge de leur retraite. Notez par ailleurs qu’une dérogation est mise en place pour les jeunes de 15 ans soumis à un contrat d’apprentissage.

L’individu jouissant d’un accompagnement dans un projet d’insertion ou d’orientation professionnelle fait aussi partie de la liste des concernés par le Compte Personnel de Formation. Cette catégorie inclut notamment les personnes intégrées dans un Établissement et Service d’Aide par le Travail (ou ESAT). Pareillement, les chômeurs, inscrits ou non à Pôle Emploi ont droit à ce privilège. Il est également possible pour les salariés agricoles de choisir une formation éligible au CPF selon leurs convenances.

Retenez que le Compte Personnel de Formation sera automatiquement fermé à 65 ans, c’est-à-dire au moment où son titulaire se retirera du monde professionnel. Toutefois, il pourra faire l’objet d’une exception après cette date en poursuivant des activités liées au volontariat et au bénévolat. La reprise d’une activité professionnelle occasionnera aussi une réouverture du même compte chez les retraités. Pour cela, il leur faudra adresser une demande de réouverture du CPF auprès des autorités compétentes dans le cadre du cumul emploi-retraite.

 

Comment est financé un compte de formation ?

 

Le 1er janvier 2019 fut une date butoir pour la réforme du système de financement du Compte Personnel de Formation. À l’occasion, la valorisation des crédits d’un salarié ne s’effectue plus en heures mais en euros. Ainsi, chaque heure acquise au titre du CPF équivaut à 15 euros de droits. L’employé tirera donc avantage de cette situation jusqu’à sa retraite. Néanmoins, il ne pourra céder ses droits à qui que ce soit, même pas à son enfant.

Pour ce qui est du financement du CPF, c’est l’entreprise au sein de laquelle travaille le salarié qui arrive en tête de liste des bailleurs. Les entreprises, quelle que soit leur taille, sont tenues de verser à l’Organisme Collecteur Paritaire (Opca) dont elles dépendent, la contribution unique des entreprises. Cette contribution peut aller jusqu’à 2% de leur masse salariale. La part varie également si l’entreprise a établi un accord de gestion interne du CPF.

En seconde position se trouve l’employé lui-même : il pourra en effet régler une formation en complétant son CPF des moyens à sa disposition. À noter que cette option reste très prisée pour ceux qui veulent simplifier les démarches.

D’autres institutions viennent compléter cette horde de financeurs. Pôle Emploi, par exemple, a mis en place des dispositifs capables de compléter au besoin un Compte Personnel de Formation, notamment pour les demandeurs d’emploi. L’OPCA et l’OPACIF disposent également des solutions de contribution à la formation d’un employé. Des conditions d’éligibilité lui seront toutefois imposées avant le déblocage d’un financement. Enfin, l’État, à travers les collectivités territoriales, pourra intervenir en cas d’insuccès des solutions traditionnelles.

 

Qu’est-ce qu’une formation éligible au CPF ?

 

Pour qu’une formation devienne éligible au CPF, il faut qu’elle fasse partie du Répertoire national des certifications professionnelles et aussi des certificats de branches. Cette liste concerne toutes les formations qualifiantes, en particulier celles orientées sur la maîtrise de la langue française ou des mathématiques. Sont automatiquement admises dans ce répertoire les formations adaptées à “l’économie prévisible à court terme”.

En général, l’établissement des listes des formations éligibles au CPF revient aux CPF. Parmi eux se trouve la CPNE, une branche de l’OPCA, le COPAREF et le COPANEF. Pour donner un caractère officiel à ces listes, ces mêmes organismes ou le Ministère en charge de la formation professionnelle réalisent des vérifications périodiques. Une fois établies, ces listes feront l’objet d’une remise à la Caisse des Dépôts et Consignation pour être, par la suite, publiées sur le site de la Commission nationale de la certification professionnelle.

Toujours dans cette optique d’éligibilité, il y a lieu de mentionner que les formations éligibles CPF devront disposer d’une certification Qualiopi dès 2022. Promue par le Ministère du Travail, cette dernière vise l’harmonisation au niveau des offres de formation professionnelle ainsi que la professionnalisation des actions de formation des entités qui la dispensent. Ainsi, dès sa mise en vigueur, cette certification deviendra un gage de qualité pour les usagers de Mon Compte Formation.

 

Comment trouver votre budget CPF pour une formation ?

 

Pour une année complète travaillée, le Compte Personnel de Formation appartenant à un salarié se voit alimenté d’un montant de 500 euros le 1er janvier de l’année suivante, avec un plafond de 5 000 euros. Les salariés non qualifiés ou moins qualifiés, ainsi que les salariés couverts par une obligation d’emploi, bénéficieront d’un crédit de 800 euros, avec un plafond de 8 000 euros. Une telle majoration revient aux individus travaillant à temps plein et ne disposant pas de diplôme équivalent au CAP/BEP.

Outre ces dispositifs, il existe d’autres moyens d’alimenter le compte d’un salarié désireux de poursuivre une formation plus longue. Le projet de transition professionnelle (ou PTP) et la promotion par alternance en font partie. Parallèlement, l’abondement se présente comme une bonne alternative si le solde de l’employé ne suffit pas. L’employeur peut procéder à l’abondement si les formations en question, notamment les cours d’anglais, lui procurent des avantages. Pôle Emploi peut aussi abonder un compte si il reconnaît l’utilité de cet acte.

Toutes les informations concernant son budget de formation sont disponibles sur le site officiel et unique : https://www.moncompteformation.gouv.fr/espace-prive/html/#/.

 

Comment accéder à mon compte formation CPF ?

 

Il est impossible d’accéder à son Compte Personnel de Formation sans être inscrit sur le site dédié. Avant toutes choses, vous allez donc devoir créer votre compte sur le site Moncompteformaton.gouv.fr. Des applications mobiles adaptées aux systèmes Android et Apple sont également disponibles. Une fois cette étape franchie, vous allez devoir renseigner le nombre d’heures restant sur votre DIF. Celles-ci restent accessibles sur votre fiche de paie du mois de décembre 2014, si vous travailliez pour une entreprise privée avant le 31 décembre 2014. Vous pouvez également demander une attestation DIF à votre employeur si besoin. Toutefois, notez qu’au-delà du 30 juin 2021, aucune récupération ne sera plus possible.

L’étape suivante consiste en l’élaboration de son projet de formation. La liste des organismes agréés selon le secteur choisi est consultable sur le site, de même que les tarifs, programmes de formation et conditions d’inscription. L’idéal c’est d’effectuer une comparaison des offres émises avant de choisir une quelconque formation. À l’occasion, vous devez tenir compte de vos disponibilités et de vos convenances : cours en salle ou en ligne, prix et durée de la formation. Vous pourrez ensuite émettre une demande auprès de l’organisme de votre choix avant que celui-ci ne vous envoie une proposition de commande. Vous pourrez valider votre choix directement sur le site et effectuer le paiement, sécurisé, également sur la plateforme. Ainsi se réalisera votre inscription à une formation qualifiante.

agent inmobilier

Les formations immobilières éligibles CPF

 

Si le secteur de l’immobilier vous captive, sachez qu’un grand nombre de formations éligibles au CPF existe. En voici quelques-unes.

 

Agent immobilier

 

Le professionnel qu’est l’agent immobilier est appelé à réaliser des ventes ou à faire louer des biens immobiliers. Poursuivre une formation dans ce sens vous permettra d’aiguiser vos facultés ou facilitera vos projets de reconversion.

 

Négociateur immobilier

Une telle formation vous rendra apte à évaluer des bâtiments et à cerner l’organisation d’une agence. Elle est accessible aux individus ayant un niveau de seconde et disposant d’expériences dans l’immobilier.

 

Investissement immobilier

 

Si la maîtrise des techniques d’investissement immobilier vous tente, vous pourrez, via votre Compte Personnel de Formation, vous inscrire à un programme spécifique telle qu’une formation immeuble de rapport. Cela augmentera notamment vos connaissances en matière de fiscalité.

 

Mandataire immobilier

 

Ce métier convient à tout individu aimant la mobilité ainsi que la prospection de maisons à louer ou à acheter. Les formations pour devenir mandataire immobilier restent accessibles à toute personne ayant prévu une reconversion.

 

Gestionnaire immobilier

 

Avec un BTS professions immobilières en poche, vous pouvez suivre une formation de gestionnaire immobilier. Utiliser son CPF facilitera le paiement des frais et vous ouvrira l’acquisition de savoirs relatifs à la gestion d’un portefeuille immobilier.

 

Administrateur de biens immobiliers

N’est pas administrateur de biens qui veut. Il faut suivre les formations adéquates et avoir le profil demandé : un Bac +2 et une expérience significative sur une échelle de trois ans.

 

Responsable de programme immobilier

C’est parce que les formations pour en devenir un sont souples qu’il vous est possible en tant qu’employé d’entreprise de vous inscrire à un programme. Notez qu’un Bac + 2 technique ou scientifique est exigé.

 

Comptable immobilier

 

Exercer le métier de comptable immobilier nécessite des capacités d’analyse et des qualités rédactionnelles exceptionnelles. Au cas où cela vous intéresse, n’hésitez pas à comparer les offres via votre Compte Personnel de Formation et à en choisir une.

Offre pré-inscriptions à la formation investissement immeuble de rapport

Nous proposons un tarif de 950 euros TTC pour la formation complète pour les 10 premiers inscrits. Cette formation immeuble de rapport sera par la suite commercialisé à 1450 euros TTC

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *